« Impromptu » – concert

 

Birdhouse, ou l’école du chant et des chanteurs, est une œuvre pérenne de Paul Panhuysen inaugurée le 8 mai dernier à la roseraie du parc des Promenades où, dans une volière à l’abandon et rénovée à cet effet, il a pu installer un dispositif sonore (micros, amplificateurs et haut-parleurs) destiné à stimuler le chant des oiseaux. Paul Panhuysen, en tant que musicien, a fréquemment improvisé avec des chorales de canaris – Paul Panhuysen and The Kanari Grand Band au Museum de New-York, par exemple. Aussi, dans le cadre de la huitième édition des Rendez-vous aux Jardins, avons-nous contacté le Kiosque des Arts, association qui a pour mission de proposer des concerts conçus pour être donnés dans des jardins publics et des lieux du patrimoine, afin qu’un(e) musicien(ne) se produise devant la Maison des Oiseaux. Julie Laillet, professeur au Conservatoire d’Alençon, est donc venue improviser durant l’après midi avec les canaris. L’expérience fut étonnante de simplicité et de poésie. Aux notes de la flûte traversière répondaient le piaillement des oiseaux et le public assista à un concert improbable, un dialogue musical entre la nature et l’humain s’accordant et se désaccordant tout à la fois, le temps d’un impromptu.

Cette collaboration entre le Kiosque des Arts et Pygmalion fut féconde et en laisse augurer d’autres. Nous comptons, dès la rentrée, dans le cadre des Journées du Patrimoine, réitérer une opération commune et ainsi asseoir les bases de notre partenariat.

 

Revue de presse

OUEST-FRANCE

Les rendez-vous aux jardins
ont récolté le succès – Alençon

lundi 7 juin 2010

Démonstrations, jeux, concerts… De nombreux visiteurs ont profité des animations aux Promenades.
Sympa, l’orage. Il a eu la bonne idée de débouler en pleine nuit. Certes, on a perdu quelques degrés entre samedi matin et dimanche soir, au Parc des Promenades. Les 8e Rendez-vous aux jardins qui y étaient organisés ont néanmoins réussi à attirer beaucoup de visiteurs.
Ils ont pu s’attarder devant les nombreux stands de professionnels installés le long de l’allée centrale. Mais aussi entendre, côté kiosque, l’Harmonie d’Alençon avec un brillant programme de jazz ; et côté volière, une bien étrange conversation entre canaris et flûte traversière…
En effet, la volière accueille actuellement une œuvre de Paul Panhuysen, la « Birdhouse : école du chant et des chanteurs » : une installation offerte à la Ville par l’artiste qui permet à deux groupes de canaris de se « parler » par micros interposés. La musicienne Julie Laillet a lancé le dialogue en improvisant à la flûte traversière, prouvant que ces oiseaux étaient réellement à l’écoute et prêts à répondre à l’instrument…
À noter que cette installation, permanente, est la seconde réalisée en Europe : à découvrir absolument !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s